Running

Running #1 : Débuter la course à pied

29 novembre 2014

Hello!

Aujourd’hui, j’avais envie de partager quelque chose de différent de mes recettes habituelles et d’entamer un nouveau chapitre ici, celui de ma pratique sportive. J’adore manger, mais débuter le running m’a encore plus donné envie de mieux manger, c’est pourquoi je considère que les deux vont de pair. Mais là n’est pas le sujet du jour.

Je voulais vous faire découvrir mon approche du running et mon expérience, on me pose parfois quelques questions dessus alors je pense que ça peut être utile à certaines (ou certains!), et si j’arrive à en motiver au moins un ou deux j’en serais déjà ravie.

Les débuts

Tout a commencé après les fêtes de Noël de l’année dernière. J’avais, comme beaucoup je pense, l’impression d’avoir mangé suffisamment pour tenir jusqu’au nouvel an et recommencer à cette occasion. J’étais vraiment pas en forme au fond de mon canapé et l’idée a commencé à faire son petit bonhomme de chemin dans ma tête: j’en avais marre de ne pas me sentir au top du top.

Une semaine plus tard, je suis tombée sur le blog d’Anne, et surtout sur ses articles « running ». Elle y décrit ses débuts et je me suis complètement retrouvée dans ses paroles. Ça, plus un peu de motivation du copain (« le sport ça fait teeeeeeellement du bien » qu’il me répétait depuis des mois), une semaine de réflexion et j’étais décidée (ben oui, j’allais pas me lancer dans un truc complètement fou du jour au lendemain non mais!) ! J’ai cherché mes vieilles baskets trop-belles-mais-qui-n’ont-jamais-servies au fond de mon placard, créer une playlist « Sport« , enfilé un gros pull (je vous rappelle qu’on était le 3 Janvier), et j’étais partie!

Mon évolution

Pour mes premières séances, j’ai opté pour une stratégie murement réfléchie: je n’avais aucune envie de gâcher ma belle motivation du premier coup, j’ai donc tout misé sur l’auto-satisfaction-facile. Je m’explique: pas de buts trop élevés les premières fois. J’ai donc commencé ma première séance par marcher 10minutes, courir 10 minutes, puis re marcher 10 minutes. Mine de rien, ça faisait 30 minutes, et j’étais toute contente. Aussi, pour être sûre et certaine de réussir, j’ai décidé d’adapter mon allure: tortue était mon maitre mot. Ça a super bien marché, car j’y suis retournée deux jours après, et j’ai fait la même séance.

Puis j’ai augmenté peu à peu les durées, passant à 12, 15, 17, 20, 25 et 30 minutes. J’ai mis un gros mois, à raison de deux à trois fois par semaine. Ce que j’adorais, c’est que je progressais à chaque séance. J’allais toujours un peu plus loin sans trop me brusquer pour autant, je me suis laissée le temps d’apprécier et d’aimer ça.

Une fois à 30 minutes, je me suis stabilisée, puis j’ai commencé à penser en terme de distances: après 30 minutes, c’est devenu 5km, puis 5,5km… Chaque course avait son lot de challenges personnelles, et j’adorais faire mieux à chaque nouvelle course. Quand j’ai eu envie d’augmenter encore le rythme, je me suis inspirée de plans d’entrainements en ligne qui permettent d’avoir des idées de progression et de voir ce qui nous plairait le mieux.

Le résultat? Dans deux semaines, je participe à mon premier 10 km (j’ai hâte, en plus c’est une course de Noël déguisée, alors bon, vous imaginez mon contentement!).

Mes raisons de courir

Passons maintenant aux petites raisons qui me poussent à courir, et qui font que je me suis finalement bien prise au jeu!

Tout d’abord, je cours essentiellement pour le bien être que cela m’apporte. Je suis tellement fière et pleine d’énergie après une séance que je sais que c’est un super moyen de me mettre en joie.
Ensuite, forcément, je me fatigue plus qu’en restant dans mon canap (même si je l’aime très fort). Et donc je dors comme un bébé.
Physiquement parlant, je me suis quand même un poil allégée, et je me sens plus tonique. Et puis courir ça fait les abdos. Je savais pas ça, moi, avant!
J’ai aussi toujours une petite voix dans ma tête qui me dis toujours: « tu sais, aller courir te prendra le même temps que regarder le prochain épisode de cette série. Pas plus. Sauf qu’après, tu profiteras encore plus de ladite série« .
Et enfin, la petite raison que personne n’évoque, mais à laquelle on pense tous: c’est quand même le meilleur moment pour ré-écouter toutes ces musiques peu avouable qu’on adore… 😀

Bien dit, l'ami. Source: Pinterest

Bien dit, l’ami. Source: Pinterest

Voilà, that’s it pour ce premier article running. J’espère qu’il t’aura plu, dis le moi en commentaire, comme ça je pourrais en écrire d’autres. Et si tu as la moindre question, surtout, n’hésite pas! À très vite!

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply bblinou83 6 décembre 2014 at 20:07

    Tu nous raconteras tes impressions pour ta première course.
    Nous on en fait une demain!

    • Reply ChezMargal 6 décembre 2014 at 20:35

      Bonne course demain alors ! Oui je publierais un petit compte rendu je pense ! 🙂

    Leave a Reply